Etude sur les entreprises de taille moyenne 2014

Réalisée en avril 2014, l’étude sur les entreprises de taille moyenne, en partenariat avec HEC Entrepreneurs, démontre un paradoxe qui semble typiquement français : un pessimisme affiché par les chefs d’entreprises quant à leur développement dans la conjoncture actuelle. Et dans un autre temps, certains indicateurs prouvent qu’il y a des raisons de croire à une reprise de la croissance de ces entreprises.

La France recense environ 28 000 entreprises de taille moyenne, elles représentent plus d’1 % du total des entreprises en France, mais elles génèrent environ 30 % de richesses, emploient 20 % de la main d’œuvre du secteur privé et contribuent au PIB à hauteur de 26,8 %.

Cette étude met en lumière les résultats d’une enquête menée par GE Capital auprès de 1012 dirigeants d'entreprises européens basés dans l'UE-4 (France, Italie, Royaume-Uni, Allemagne).

Le paradoxe français : entre pessimisme affiché et raisons d’y croire

Le paradoxe français : entre pessimisme affiché et raisons d’y croire

Un pessimisme – affiché – des chefs d’entreprise de taille moyenne cette année quant à la croissance de leur entreprise. Alors qu’ils attendaient à peine 1,4 % de croissance, ils ont, dans les faits, réalisé 3,2 % de croissance sur l’année 2013 ! Il existe donc de nombreuses raisons d’y croire.

Téléchargez le rapport France au format PDF

TVC GE Capital Presentation Compressed

TVC GE Capital Presentation CompressedL’étude résumée en quelques minutes

Réalisée en avril 2014, l’étude sur les entreprises de taille moyenne en partenariat avec HEC Entrepreneurs démontre un paradoxe typiquement français...

Visionnez la vidéo

Etude GE Capital sur les entreprises françaises de taille moyenne : quels enseignements peut-on tirer ?

Etude GE Capital sur les entreprises françaises de taille moyenne : quels enseignements peut-on tirer ?

Retrouvez l’interview de Thierry Willième sur BFM Business à propos de l’étude de GE Capital France sur les entreprises de taille moyenne